Au CHU de Rennes

Quand des médicaments partent en fumée  Abonné

Publié le 16/06/2014

DES MÉDICAMENTS en parfait état finissent depuis des années à l’incinérateur au CHU de Rennes du fait d’un bug informatique lié, selon un syndicat, au partenariat signé avec le privé pour la construction de la pharmacie centrale de l’hôpital. « Moralement, on peut comprendre que ça choque », reconnaît-on à la direction du Centre hospitalier universitaire de la capitale bretonne, au moment où la santé publique est censée faire des économies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte