Génériques

MG France contre le « NS »  Abonné

Publié le 21/09/2017

Le syndicat de médecins généralistes MG France souhaite la disparition de la mention « non substituable » sur les ordonnances. Réagissant aux propos d'Agnès Buzyn, ministre de la Santé, selon lesquels les patients doivent « pouvoir choisir le médicament qui leur convient le mieux », MG France entend clarifier la responsabilité des uns et des autres dans la prescription médicamenteuse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte