MÉDICATION OFFICINALE

L’OTC consolide son avance  Abonné

Publié le 05/01/2012
Troisième année pour le rayon « libre accès », 2011 aura été celle de la consolidation. Mais au-delà de ces spécialités particulières qui sautent le comptoir, les produits de médication officinale poursuivent globalement leur progression dans un contexte d’innovation thérapeutique relativement ralenti. De A, comme Acétylcystéine, à V comme Valda, le « Quotidien » vous propose cet abécédaire pratique des grands lancements de l’année écoulée.
Lentement, mais sûrement, le rayon conseil s’étoffe

Lentement, mais sûrement, le rayon conseil s’étoffe
Crédit photo : S. toubon

A COMME…

DÉBUTER ce florilège annuel par un fluidifiant, voilà qui promet un déroulé… des plus fluides ! C’est l’acétylcystéine signée EG Labo qui inaugure en effet cet abécédaire des lancements de médication officinale. Tout le contraire du début, c’est la fin des verrues que promet au contraire la toute nouvelle solution explicitement baptisée Adieu Verrues (Cooper). Ce traitement (solution indolore qui peut être utilisée chez l’enfant de plus de 6 ans) s’adresse à tous les types de verrues (également les molluscums contagiosum).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte