Prescription de biosimilaires

Les patients veulent participer à la décision thérapeutique  Abonné

Par
Sophie Martos -
Publié le 11/10/2018
Les associations réclament aux praticiens davantage de transparence au moment de la prescription de médicaments biosimilaires. La décision doit être systématiquement partagée, soulignent-ils.
biosimilaire

biosimilaire
Crédit photo : PHANIE

Efficacité, tolérance, bénéfices/risques : face au défaut d'information et d'accompagnement ressenti lors d'une prescription de médicament biosimilaire, les associations de patients appellent de leurs vœux une décision médicale pleinement partagée avec les praticiens, ce qui est loin d'être le cas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte