Un entretien avec Pascal Brossard, président de l’AFIPA

« Les patients veulent être plus autonomes »  Abonné

Publié le 05/07/2012
Pascal Brossard, président de l’Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (AFIPA), livre son analyse de la dernière étude sur le libre accès.
Pascal Brossard

Pascal Brossard
Crédit photo : dr

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. - Les officines proposant un espace dédié et les utilisateurs du libre accès augmentent chaque année. Comment analysez-vous ce phénomène ?

PASCAL BROSSARD. - Le libre accès se développe correctement, même s’il existe de grandes différences d’une officine à l’autre. Certaines ont mis en place un véritable rayon quand d’autres ont un espace dédié plus limité. Mais ce développement est une tendance lourde et les pharmaciens ont fait des efforts importants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte