Journée mondiale de la contrefaçon

Le trafic de faux médicaments explose  Abonné

Publié le 14/06/2012
La contrefaçon de médicaments est en recrudescence dans le monde et nos pays industrialisés ne sont pas totalement à l’abri de cette menace, amplifiée par la vente de médicaments sur Internet. La journée mondiale de la contrefaçon, organisée par l’Union des fabricants (UNIFAB) une association française anti-contrefaçon, en partenariat avec Sanofi et le LEEM, a permis de faire le point sur ce phénomène, qui inquiète particulièrement les industriels.
Scellés sur des produits saisis par les douanes françaises

Scellés sur des produits saisis par les douanes françaises
Crédit photo : OCLAESP

ENTRE 8 ET 10 % du marché pharmaceutique mondial serait constitué de faux médicaments, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ce qui représenterait environ 75 milliards d’euros de bénéfice pour les fraudeurs. Alors que les faux médicaments étaient représentés de façon marginale dans les saisies de contrefaçons avant 2010, leur trafic explose depuis. En Europe, environ 3 millions de médicaments ont été interceptés en 2010, sur un total de 103 millions d’articles de contrefaçon saisis, soit 3 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte