Traitement hormonal substitutif

Le risque de cancer diffère selon le traitement  Abonné

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 05/06/2020
Les traitements hormonaux substitutifs (THS) de la ménopause exposent les utilisatrices à un risque de cancer du sein, qui est connu. Désormais, pour mieux les en informer, les notices de tous les THS préciseront ce risque.

En août 2019, une large méta-analyse publiée dans « The Lancet » a confirmé le risque augmenté, déjà connu, de cancer du sein chez les femmes utilisant un traitement hormonal substitutif (THS) de la ménopause.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte