Médicaments non utilisés

Le réflexe Cyclamed ancré chez 78 % des Français  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 27/05/2019
Cyclamed poursuit ses campagnes de sensibilisation pour améliorer encore ses scores dans un contexte de priorité à la protection de l’environnement et à la baisse de consommation de médicaments.

Si les résultats sont proches d’une année sur l’autre, c’est sans doute parce que Cyclamed ne relâche pas sa communication ciblée et grand public. Pour la première fois, l’éco-organisme a investi 70 % des stations de métro et de RER franciliens pour sensibiliser les habitants d’Ile-de-France, où le tri des médicaments non utilisés (MNU) affiche des taux moins élevés qu’ailleurs alors que le « réseau officinal y est exceptionnel par sa densité et son implication ». Cette campagne menée en février dernier sera renouvelée en juillet, août et octobre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte