Élimination des médicaments non utilisés - Un tri plus sélectif, le nouveau défi de Cyclamed

Élimination des médicaments non utilisésUn tri plus sélectif, le nouveau défi de Cyclamed

Mélanie Maziere
| 22.05.2017

L’éco-organisme chargé de la collecte et l’élimination des médicaments non utilisés (MNU) rapportés en pharmacie, Cyclamed, peut s’enorgueillir d’un geste bien ancré chez les Français qui lui permet de consolider ses bonnes performances. Il est temps de passer à l’étape suivante : le geste Cyclamed amélioré consiste à séparer les médicaments, à rapporter en pharmacie, des boîtes et des notices qui doivent rejoindre le tri sélectif.

  • affiche
  • La nouvelle campagne de communication de Cyclamed

Selon l’enquête sociologique menée par l’institut BVA auprès du grand public chaque année depuis 1995, 79 % des Français déposent leurs MNU en pharmacie, dont 56 % qui le font systématiquement. En 2010, 72 % des Français utilisaient la filière Cyclamed, dont 39 % le faisaient « toujours ». Un geste acquis en particulier par les femmes (86 %), les plus de 50 ans (87 %), les régions du nord (93 %) et de l’ouest (87 %) et les habitants de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
formation

DPC : 88 % des titulaires se sont formés sur 3 ans

Plus de 24 000 titulaires ont effectué au moins une formation validant pour le DPC sur la période triennale 2017-2019. L’heure du bilan du développement professionnel continu (DPC) a sonné, en cette fin de période triennale... Commenter

Partenaires