Le patient type  Abonné

Publié le 10/09/2015
L’âge est un facteur important de survenue d’effets indésirables. À ce sujet, on estime qu’il existe un risque individuel de 15 % par médicament après 65 ans, contre seulement 6 % avant 60 ans.

Après 80 ans, 20 à 30 % des hospitalisations seraient liées à un effet indésirable médicamenteux, et l’incidence ainsi que la gravité des effets indésirables augmentent avec l’âge en raison essentiellement d’une marge de sécurité plus restreinte que chez l’adulte jeune et de mécanismes de compensation moins efficaces.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte