Exercice officinal

Le packaging, aide à l'observance  Abonné

Par
Anne-Sophie Pichard -
Publié le 29/05/2017
Aux côtés des patients et des pharmaciens, le packaging ne cesse d'innover pour intégrer les nouveaux impératifs de sécurisation des traitements. Rien n'est accessoire dans le médicament, et surtout pas sa boîte. Soumise à autorisation et déposée en même temps que le dossier AMM, elle fait partie du traitement… Parce qu'elle peut avoir une incidence sur son observance et sur la sécurité de sa dispensation.

De nombreuses mentions, on le sait, apparaissent sur l'emballage d'un médicament. Dans ce sens, la boîte, appelée aussi « conditionnement secondaire », fait figure d'interface entre le patient et son traitement. Elle est la représentation du médicament aux yeux du consommateur et celle qui va délivrer les premières informations incontournables à propos de son contenu. Ce qui fait du packaging un élément central de la communication santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte