Développement des génériques et baisses de prix

La Sécu compte sur l’officine  Abonné

Publié le 11/12/2014
Le budget de la Sécurité sociale pour 2015, que viennent d’adopter les parlementaires, mise une nouvelle fois sur le poste Médicament. Près d’un tiers des économies escomptées sur la branche maladie sera réalisé à coup de baisses de prix. Les pouvoirs publics souhaitent également actionner un autre levier bien connu, celui des génériques.

LE PROJET de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2015 a été définitivement adopté par les députés. Le texte voté en première lecture par l’Assemblée nationale a été un peu chamboulé par les sénateurs. Mais au final, c’est la version initiale, à quelque chose près, qui a été entérinée (« le Quotidien » du 10 novembre). Ce budget vise à réaliser près de 3,2 milliards d’euros sur la branche maladie, principalement grâce aux médicaments. Le PLFSS 2015 prévoit en effet plus d’un milliard d’euros de baisses de prix sur les spécialités pharmaceutiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte