À la une

Baisses de prix : le ras-le-bol  Abonné

Par
Publié le 26/09/2016
Les nouvelles règles de fixation des prix des médicaments envisagées inquiètent fortement les syndicats d’officinaux qui tirent le signal d’alarme. Si le gouvernement campe sur ses positions, ils estiment qu’ils ne pourront pas, dans ces conditions, continuer à s’investir dans le développement des génériques.
ras le bol

ras le bol
Crédit photo : DR

Marisol Touraine doit présenter demain une campagne de communication pour convaincre le grand public de l’importance de recourir aux génériques en France. Bien sûr, les officinaux auront un rôle à jouer pour relayer le message ministériel. Mais la lettre d’orientation adressée au Comité économique des produits de santé (CEPS) par le ministère de la Santé et Bercy à la mi-août pourrait remettre en cause l’engagement des pharmaciens dans cette campagne. Car à sa lecture, les syndicats d’officinaux ont fait des bonds.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte