À la Une

Les ventes libres résistent à la crise  Abonné

Par
Publié le 29/05/2020
Si l’activité officinale a globalement souffert de la période de confinement, certains marchés ont permis à l’officine de résister partiellement à la crise, en particulier pour certaines petites pharmacies. Panorama.

Crédit photo : Caroline Victor-Ullern

Si ces derniers temps les ordonnances ont un peu déserté les comptoirs des officines, il n'en a pas été de même pour tout. Notamment pour ce que les spécialistes des marchés appellent la « vente libre ». Contrairement au reste de l’activité officinale, ces marchés s’affichent en effet en croissance sur les quatre premiers mois de l’année, et désignent quelques pistes à privilégier pour tirer son épingle du jeu après les pertes enregistrées pendant le confinement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte