Valproate

Un manque de réactivité pointé par l’IGAS  Abonné

Publié le 25/02/2016

Une mission de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) vient de rendre son rapport concernant les spécialités renfermant du valproate de sodium. Les inspecteurs font le constat d’un « manque de réactivité des autorités sanitaires et du principal titulaire de l’autorisation de mise sur le marché (Sanofi-aventis, ndlr) », qui ont tardé à informer sur les risques fœtotoxiques du valproate de sodium.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte