Le rôle du pharmacien dans la pharmacovigilance

Rendre la déclaration moins dissuasive  Abonné

Publié le 31/03/2011
Toujours dans la tourmente du Mediator, la surveillance des médicaments est plus que jamais d’actualité. Le rôle des pharmaciens dans le cadre de la pharmacovigilance est primordial. Isabelle Adenot, présidente de l’Ordre des pharmaciens, Claude Bougé, vice-président du LEEM et Catherine Morel, pharmacienne à Arras, ont fait le point à Pharmagora.

« IL Y AURA un avant et un après Mediator », se plaît à rappeler Claude Bougé, vice-président du LEEM, le syndicat des industriels du médicament. L’homme ne minimise pas l’affaire en parlant de « drame humain » reposant sur « l’histoire d’un produit, d’une entreprise et peut-être sur des défaillances individuelles, dans un pays où le système de pharmacovigilance était jusqu’alors considéré comme un modèle du genre ». Le drame est bien identifié.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte