À la Une

Pénuries de médicaments : qui est coupable ?  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 17/12/2018
Les ruptures d'approvisionnement en vaccin antigrippal que rencontrent actuellement les pharmaciens remettent sur les devants de la scène les propositions du rapport sénatorial sur les pénuries de médicaments et de vaccins. Et font émerger diverses pistes, dont une meilleure utilisation du DP-Ruptures pour identifier les causes de ces pénuries.
coupable

coupable
Crédit photo : PASIEKA/SPL/PHANIE

Depuis plus de dix jours, les pharmaciens d’Occitanie et de Nouvelle-Aquitaine alertent sur une pénurie de vaccins antigrippe. C’est à contrecœur qu'ils doivent renvoyer des patients, pourtant motivés, sans aucune garantie qu’ils se feront vacciner auprès d’un autre professionnel de santé. En Lorraine, alors même que la région n’est pas encore concernée par la vaccination dans les officines, les ruptures se font également ressentir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte