Un entretien avec Jean-François Chambon de Roche France*

« Mettre fin aux dysfonctionnements »  Abonné

Publié le 04/02/2010
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Pourquoi votre laboratoire a-t-il décidé de lancer cet appel d’offres ?

JEAN-FRANÇOIS CHAMBON. - Depuis plusieurs années, nous sommes confrontés de plus en plus fréquemment à des dysfonctionnements, en l’occurrence des ruptures d’approvisionnement sur des produits particulièrement sensibles destinés à des pathologies graves, tels le cancer, l’infection par le VIH et le sida, la transplantation, l’anémie de l’insuffisance rénale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte