Crise des opiacés

Le mécénat en question  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 04/07/2019

À la tête du groupe Purdue, accusé d'être l'un des laboratoires les plus impliqués dans la crise des opiacés qui sévit aux États-Unis, la famille Sackler a bâti en partie sa fortune - estimée à 14 milliards de dollars - grâce au très addictif Oxycontin (oxycodone). Et construit sa réputation grâce à un mécénat international auprès des universités les plus prestigieuses, allant de Tel Aviv à Harvard, et des musées les plus cotés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte