À la Une

L'automédication à la recherche d'un second souffle  Abonné

Par
Publié le 21/03/2019
Marché en berne, définition floue, voire négative, défiance des usagers, concurrence de produits sans AMM et hors monopole : l'automédication semble en mauvaise posture. Pourtant, des nouvelles stratégies industrielles et commerciales laissent espérer un sursaut à ce segment qui doit encore trouver sa place dans le parcours de soins.
OTC

OTC
Crédit photo : BURGER/PHANIE

C’est un marché sans réelle définition, aux contours flous, qu’il n’est pas simple d’appréhender. Sans même parler de son nom de baptême qui laisse à penser que les patients se débrouillent seuls. « L’automédication est un comportement d’autosoins sans prescription médicale au moyen d’un médicament, adapté et autorisé à cette fin, assisté du conseil ou du contrôle d’un pharmacien. Un comportement difficile à traduire en chiffes », souligne l’économiste de la santé Claude Le Pen.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte