Labos : une sous-traitance enfin autorisée  Abonné

Publié le 02/11/2009

Un décret paru au « Journal officiel » le 22 octobre précise les catégories de préparations magistrales qu'une officine peut sous-traiter à un établissement pharmaceutique, c'est-à-dire, en pratique, à un laboratoire fabricant. Cette possibilité ne concerne que les préparations homéopathiques, les préparations stériles (dont les solutions pour nutrition entérale) et celles qui intègrent des substances dangereuses (par exemple corrosives ou cancérogènes).


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2699