Le marché des bains de bouche en pharmacie

La prévention comme stratégie gagnante  Abonné

Publié le 07/10/2010
Semi-éthiques, OTC et cosmétiques confondus, les bains de bouche en pharmacie occupent près de la moitié du marché bucco-dentaire en valeur. Une vérité souvent ignorée qui mérite pourtant d’être rappelée si l’on considère le potentiel du rayon partagé entre les marques à forte notoriété et les formules d’usage quotidien qui ne cessent d’élargir leur champ d’action.
Les bains de bouche d’usage quotidien en forte progression

Les bains de bouche d’usage quotidien en forte progression

L’ACQUISITION d’un produit de la sphère bucco-dentaire, sur le circuit pharmaceutique, a généralement une motivation santé assez marquée. Il en va de même pour les bains de bouche dont l’achat répond souvent à un problème spécifique, traitement des aphtes, gencives sensibles, ou encore petits saignements. Un positionnement médical prononcé qui explique que la majeure partie du marché (hors remboursable) – près de 75 % en valeur – soit constituée de produits avec AMM.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte