Alzheimer

La piste épileptique se précise  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 04/05/2017
Des chercheurs américains relancent l’hypothèse d’une contribution de l’épilepsie à un stade précoce dans la maladie d’Alzheimer. Grâce à un nouvel outil d’enregistrement de l’activité intracérébrale, l’équipe a mis en évidence chez deux patients une hyperexcitabilité cliniquement silencieuse au niveau de l’hippocampe survenant pendant le sommeil.
alzheimer

alzheimer
Crédit photo : PHANIE

alzheimer

alzheimer
Crédit photo : phanie

Alors que la physiopathologie de la maladie d’Alzheimer pose encore question, des chercheurs du Massachusetts General Hospital (MGH) à New York suggèrent dans « Nature Medicine » la contribution d’une épilepsie précoce silencieuse au niveau de l’hippocampe dans la progression de la maladie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte