Jean-Michel Peny, président de Smart Pharma Consulting*

« La croissance du marché est entre les mains des médecins »  Abonné

Publié le 25/02/2013
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Le marché français du générique est-il arrivé à maturité ?

JEAN-MICHEL PENY.- Je ne le crois pas ! Quatre axes de croissance existent, dont trois sur lesquels le gouvernement peut agir. En premier lieu, et bien que le taux de pénétration des génériques au sein du répertoire soit déjà important avec 83,9 % observé en moyenne, en 2012, il est envisageable de le voir grimper jusqu’à 95 % à 96 %. Aller au-delà, en revanche, sera en pratique difficile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte