Quand le PLFSS casse les ambitions du CSIS

Industrie du médicament : la douche froide  Abonné

Par
Publié le 29/10/2018
Le G5 Santé a accueilli chaleureusement les ambitions du gouvernement au dernier Conseil stratégique des industries de santé, en juillet, pour redonner à la France son leadership scientifique et médical. Des ambitions aujourd’hui contredites par le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2019.
G5

G5
Crédit photo : dr

Les entreprises du G5 Santé sont résolument tournées vers la France. Preuve en est, les huit laboratoires* qui le composent, dont seulement 10 % du chiffre d’affaires mondial reposent sur le marché français, localisent en France 30 % de leurs emplois et 50 % de leurs efforts en recherche et développement. Leur contribution à la balance commerciale est de plus de 10,4 milliards d’euros.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte