Un scandale international  Abonné

Publié le 12/01/2012

L’ANNONCE française d’un retrait systématique a ébranlé les autorités sanitaires internationales. Les ventes export dans 65 pays représentaient environ 84 % de l’activité de l’entreprise PIP, un temps numéro 3 sur ce marché mondial. Quelque 400?000 à 500 000 femmes portent ces implants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte