Conseils aux sportifs amateurs

Un kit sur les risques dopants des médicaments  Abonné

Par
Publié le 05/07/2018
Une campagne menée par l’Ordre des pharmaciens et le ministère des Sports vise à alerter les officinaux comme leurs patients sur les pièges de l’automédication.
campagne dopage

campagne dopage
Crédit photo : DR

Un rhume ou une tendinite peuvent se révéler fatals en compétition pour un sportif, même amateur, pris en flagrant délit de dopage – à son insu –, en raison du caractère dopant de certains médicaments. Pour éviter à ces patients d’être mis sur la touche, le Conseil national de l'Ordre des pharmaciens s'engage, aux côtés du ministère des Sports, dans le plan national de prévention du dopage pour 2018-2024, sous le slogan « Sport et Médicament, pas n'importe comment - Méfiez-vous du dopage accidentel ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte