Les mots du conseil  Abonné

Par
David Paitraud -
Publié le 25/10/2018

La surveillance de la PA repose sur des prises de mesure régulières, par le médecin, et si besoin par le patient à son domicile. Au cabinet médical, la prise de mesure est réalisée avec un manomètre, un stéthoscope et une poire de gonflage ; cette méthode dite auscultatoire est la méthode de référence. Elle peut être complétée par une automesure, pendant une période brève, pour confirmer une HTA (écarter un effet blouse blanche), ou évaluer l'efficacité d'un traitement. L'automesure est également proposée chez les sujets ayant un antécédent de problèmes cardiovasculaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte