Cicatrisations des plaies

Le biofilm, mythe ou réalité ?  Abonné

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 20/02/2017
La question du biofilm est évoquée dans toutes les pathologies infectieuses car il est partout. Il augmenterait le risque infectieux et retarderait la cicatrisation des plaies. La recherche sur des pansements ou des molécules antibiofilm est en plein essor, mais les méthodes usuelles ne permettent pas de le mettre en évidence, de plus on manque de critères cliniques et bactériologiques fiables pour faire la preuve de leur efficacité.
mythe

mythe
Crédit photo : PHANIE

L’existence du biofilm a été mise en évidence dès 1676 par le Dr Van Leeuwnenhoek sur la plaque dentaire. Depuis les années 1970, il a fait l’objet de recherches au niveau des matériaux implantés dans l’organisme, mais son impact dans les plaies n’a véritablement attiré l’attention que dans les années 2000.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte