Diététique et allégations santé

Vers une régulation du marché  Abonné

Publié le 23/06/2011

LA COMMISSION européenne a décidé d’obliger l’industrie de la diététique et des compléments alimentaires à apporter à l’Agence européenne pour la sécurité des aliments (EFSA) la preuve scientifique des allégations concernant les produits qu’elle souhaite commercialiser. La proposition de règlement soumise aux États et au Parlement européen veut mettre un terme aux messages trompeurs, a expliqué Bruxelles. « Il s’agit de réguler un marché actuellement opaque », soulignent les services du commissaire John Dalli, responsable de la Santé et des consommateurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte