Nutrivigilance : une centaine de cas signalés en 2011  Abonné

Publié le 14/06/2012

LANCÉ le 9 décembre 2010, le dispositif de nutrivigilance pour les nouveaux aliments, les compléments alimentaires, les aliments enrichis et les denrées destinées à une alimentation particulière présente un premier bilan de son activité. Mis en place selon les recommandations de la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) de juillet 2009, le dispositif de nutrivigilance de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) voit son activité augmenter progressivement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte