Le ciblage thérapeutique appliqué à la cosmétique

Un complexe à la vitamine C comme aimanté par sa cible  Abonné

Publié le 23/07/2010
En 2008, Vichy ouvrait une nouvelle voie cosmétique en s’inspirant des médicaments à libération prolongée. Ce principe, appliqué à la vitamine C, constitue l’actif star du soin antirides Lift-Activ CxP. En 2010, c’est le concept du ciblage thérapeutique que les laboratoires transposent à la cosmétique.
Une correction anti-âge multiple

Une correction anti-âge multiple
Crédit photo : BSIP

LA RECHERCHE médicale sait aujourd’hui amplifier l’action des médicaments en ciblant leur action précisément sur les cellules à traiter. Le ciblage thérapeutique consiste ainsi à diriger le principe actif vers un récepteur spécifique qu’il est capable de reconnaître, ce qui permet d’internaliser la molécule active au sein du tissu ou de la cellule déficiente. Son efficacité est ainsi concentrée sans déperdition et sans risque de toxicité pour les cellules environnantes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte