Comment répondre à son patient

Comment répondre à son patient

Marie Bonte
| 23.04.2018

Déchiffrer le comportement d’un patient pour mieux lui répondre nécessite plusieurs clés, dont celle d’une communication adaptée. Bien que peu préparés à appréhender certains comportements de leurs patients, les pharmaciens et leur équipe doivent y faire face au quotidien, souvent dans l’urgence. La maîtrise de certains réflexes peut toutefois éviter des réactions inadaptées.

  • Communication avec son client
  • christine caminade

    Comment répondre à son patient

  • client

Anxieux, stressé, renfermé ou encore agressif… Les comportements des patients varient au gré des personnalités et des situations. Sans compter que les attitudes peuvent différer selon que le patient se trouve au comptoir, dans l’espace de confidentialité ou encore dans l’espace de vente.

Afin de répondre à leurs objectifs premiers que sont la compréhension et l’observance du traitement, le pharmacien et ses collaborateurs doivent d'abord entrer en relation avec le patient, ne serait...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Prescription électronique

À la Une Ordonnance électronique : c'est pour quand ? Abonné

En chantier depuis plusieurs années, l’application de l’e-prescription va s’accélérer, une évolution rendue nécessaire par la sécurisation de la transmission des ordonnances. Mais aussi par l'encouragement des professionnels de santé à la coordination des soins. Commenter

Partenaires