Officine pratique - Les documents nécessaires à l'officine

Officine pratiqueLes documents nécessaires à l'officine

David Paitraud
| 12.02.2018

Dans le cadre de l'activité officinale, un ensemble de documents est nécessaire, dont certains sont archivés pour garantir la qualité des actes pharmaceutiques. L'exercice de la pharmacie d'officine repose sur une réglementation précise, qui impose de conserver et surtout d'archiver un certain nombre de documents sous format papier ou numérique. Focus sur un aspect fondamental et incontournable de la profession.

  • stup

La dispensation des produits de santé s'appuie sur des règles strictes, dont les pharmaciens s'imprègnent dès les premières années de leurs études, et qui fondent la culture pharmaceutique. La traçabilité des actes pharmaceutiques est le socle de l'exercice, afin de justifier de sa qualité à plus ou moins long terme. Pour cela, la conservation de documents relatifs à l'activité et leur archivage sont obligatoires. En cas de litige ou de contentieux avec l'administration, un professionnel...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ROSP

À la Une ROSP 2017 : ce qu'elles rapportent vraiment Abonné

Substitution générique, accompagnement des asthmatiques, suivi des patients sous anticoagulants : plusieurs missions justifient une rémunération complémentaire à celle de la marge commerciale et des honoraires. Mais combien ces rémunérations sur objectifs de santé publique (ROSP) rapportent-elles, en moyenne, aux pharmaciens ? Commenter

Partenaires