Fidélisation : de la carte au programme fidélité

Fidélisation : de la carte au programme fidélité

Marie Bonte
| 18.12.2017

D'un modèle hérité de la grande distribution, un pharmacien sur trois parvient aujourd'hui, principalement via son groupement, à faire de la carte de fidélité un élément différenciant. Toutefois quelques contraintes subsistent encore quant à l’utilisation de cet outil marketing.

  • cartes

Une communication hors les murs

Elles s’appellent Premium, Privilège, Affinity… Rien ne distingue ces cartes de fidélité de celles des autres univers de consommation. Elles se sont imposées au cours de cette décennie dans les pharmacies comme outil de fidélisation ou, mieux encore, comme vecteur de communication, alors que la publicité hors les murs de l’officine reste très contrainte, sinon interdite.

Concurrencés sur leurs produits hors monopole officinal par de multiples...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
anticancéreux

Entretiens anticancéreux oraux : quelle rémunération ?

Les négociations suivent leur cours entre les syndicats de pharmaciens et l'assurance-maladie. Réunis ce matin, les différents acteurs ont présenté leurs propositions pour une juste rémunération. En préambule, le directeur de... Commenter

Partenaires