Repères  Abonné

Publié le 18/12/2017

L'article R 5125-28 du code de la santé publique précise qu'« Il est interdit aux pharmaciens d'officine d'octroyer à leur clientèle des primes ou des avantages matériels directs ou indirects, (...) d'avoir recours à des moyens de fidélisation de la clientèle pour une officine donnée ».

Dès lors, une carte de fidélité établie pour une officine donnée peut être qualifiée de fidélisation illicite.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte