Equiper l'officine - Le réagencement du back-office nécessite une bonne gestion des flux

Equiper l'officineLe réagencement du back-office nécessite une bonne gestion des flux

Hakim Remili
| 26.10.2017

De nombreux pharmaciens ont tendance à privilégier la zone de vente dans le projet de réaménagement de leur officine. Dans ce contexte, il est indispensable de ne pas oublier le back-office et de le penser de façon à le rendre le plus efficace possible dans un espace qui a tendance à se réduire. Pour cela, il faut maîtriser la gestion des flux à l’intérieur du back-office et avec le front office. Cela nécessite de travailler chaque zone de ce back-office de la façon la plus rationnelle.

  • back-office

« Sous-dimensionner le back-office alors qu’on a un grand et bel espace de vente, c’est comme doter une Porsche d’un moteur de deux chevaux. » L’avertissement de Jean-Pierre Demeyere, directeur de JCDA, est clair : négliger le back-office peut être lourd de conséquences. Or, la tendance du moment, et cela depuis plusieurs années déjà, est de privilégier le front office, quitte à, dans de nombreux cas, rogner sur le back-office.

Rogner sur cet espace de travail ne...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Olivier Véran

Olivier Véran veut relancer la production de médicaments en Europe

Hier au Sénat, le nouveau ministre de la Santé, Olivier Véran, s'est montré rassurant quant au risque sur l'approvisionnement en médicaments du fait de l'épidémie de coronavirus qui paralyse l'industrie chinoise. Il prône... 1

Partenaires