Luxe et beauté : quand la pharmacie concurrence la parfumerie

Luxe et beauté : quand la pharmacie concurrence la parfumerie

Anne-Sophie Pichard
| 26.06.2017

Si modeste soit-il dans certaines officines, le rayon des produits de beauté n'est pas une illusion en pharmacie. Ainsi trouve-t-on une offre en soins, parfums et maquillage estampillée luxe et plaisir au sein d'un circuit largement voué au domaine de la santé… Un rayon qui n'est pas sans séduire la clientèle exigeante des parfumeries et des grands magasins.

  • visage
Au cours des dernières années, les marques cosmétiques sophistiquées et résolument positionnées sur l'axe du soin et de la beauté se sont multipliées sous l'enseigne de la croix verte. Selon la Fédération des industries de la beauté (Febea), la pharmacie représenterait 16,1 % du chiffre d'affaires des produits cosmétiques en France, la parapharmacie totalisant 7,6 % des ventes. À eux seuls, les deux circuits concentreraient donc près d'un quart de la valeur du marché.

Bien plus...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 7

Partenaires