Fiscal-Juridique-Social - Vente et achat de parts sociales

Fiscal-Juridique-SocialVente et achat de parts sociales

Fabienne Rizos-Vignal
| 04.05.2017

 Vous avez jusqu'au 31 décembre 2017 pour profiter du dispositif fiscal incitatif sur la vente de parts sociales lors d'un départ à la retraite. Comment les évaluer au juste prix ? Réponse avec François Gillot, expert-comptable et maître de conférences associé à la faculté de pharmacie de Lille. Vendre des parts plutôt qu’un fonds. Les intérêts des cédants sont évidents en raison du dispositif fiscal incitatif d’exonération et d’abattement pour cession de parts sociales dans le cadre d’un départ à la retraite. Le terme de ce dispositif est fixé au 31 décembre 2017.

  • vente achat

C’est une tendance. Les reprises d’officines se réalisent, depuis plusieurs années, par le biais de SEL assujetties à l’impôt sur les sociétés (IS). Pour les cédants en réflexion, la date butoir du 31 décembre 2017 risque sans doute d’orienter leurs choix et d’accélérer les schémas de cessions de parts ces prochains mois. Pour cerner les spécificités de ce mécanisme de cession, François Gillot – expert-comptable et maître de conférences associé à la faculté de pharmacie de Lille –...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires