Officine pratique - Déclarer un effet indésirable, mode d’emploi

Officine pratiqueDéclarer un effet indésirable, mode d’emploi

Mélanie Maziere
| 16.01.2017

Les pharmaciens s’impliquent de plus en plus dans la notification des effets indésirables des médicaments et autres produits de santé. Les autorités ont simplifié la procédure de déclaration d’effets indésirables et permettent désormais à tous les acteurs concernés de participer à ces notifications, des fabricants aux patients en passant par les professionnels de santé.

  • effets indésirables

1- Le signalement est une obligation

Les médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes et pharmaciens ont l’obligation de signaler tout effet indésirable suspecté d’être dû à un médicament au centre régional de pharmacovigilance (CRPV) dont ils dépendent. Tout autre professionnel de santé peut également réaliser un signalement.

2- Sur papier libre ou en ligne

Le signalement peut être effectué par le biais d’un formulaire de déclaration (cerfa n° 10011*05)...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
equilibre

À la Une Accord CNAM : compromis ou trahison ? Abonné

L'assurance-maladie et les syndicats de pharmaciens jouent les funambules dans les négociations conventionnelles qui viennent de se rouvrir. Car tout est affaire d'équilibre entre la CNAM, qui cherche à récupérer un « trop perçu » par les pharmaciens, et les syndicats aux intérêts divergents. Alors que la FSPF refuse tout compromis qui ne permettrait pas au réseau officinal de recouvrir son... 13

Partenaires