Officine pratique - Déclarer un effet indésirable, mode d’emploi

Officine pratiqueDéclarer un effet indésirable, mode d’emploi

Mélanie Maziere
| 16.01.2017

Les pharmaciens s’impliquent de plus en plus dans la notification des effets indésirables des médicaments et autres produits de santé. Les autorités ont simplifié la procédure de déclaration d’effets indésirables et permettent désormais à tous les acteurs concernés de participer à ces notifications, des fabricants aux patients en passant par les professionnels de santé.

  • effets indésirables

1- Le signalement est une obligation

Les médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes et pharmaciens ont l’obligation de signaler tout effet indésirable suspecté d’être dû à un médicament au centre régional de pharmacovigilance (CRPV) dont ils dépendent. Tout autre professionnel de santé peut également réaliser un signalement.

2- Sur papier libre ou en ligne

Le signalement peut être effectué par le biais d’un formulaire de déclaration (cerfa n° 10011*05)...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires