Gestion comptable - Congés payés et maladie

Gestion comptableCongés payés et maladie

François Sabarly
| 02.06.2016

La maladie des salariés de l’officine peut avoir un impact sur leurs congés payés, aussi bien pour le calcul de ces congés que pour les modalités pratiques de départ et de retour. Explications.

La période au cours de laquelle les salariés de l’officine peuvent partir en congés payés s’étale en principe du 1er mai au 31 octobre. Ils peuvent alors prendre 2,5 jours ouvrables de vacances par mois de travail effectif accompli pendant la période de référence des congés, qui va, pour les congés 2016, du 1er juin 2015 au 31 mai 2016. Un salarié qui n’a jamais été absent depuis le 1er juin 2015 bénéficie donc de 2,5 x 12 = 30 jours ouvrables de congés, c’est-à-dire cinq semaines.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires