Les adjoints au quotidien - S’installer dans le respect de la non-concurrence

Les adjoints au quotidienS’installer dans le respect de la non-concurrence

12.03.2012

Le code de déontologie rappelle les devoirs de confraternité entre pharmaciens, ce qui passe notamment par un engagement de non-concurrence du confrère avec lequel le pharmacien a travaillé juste avant de réaliser son désir d’installation. S’y ajoute la clause de non-concurrence qui peut être présente dans le contrat de l’adjoint, et qui encadre ainsi son départ futur de l’officine. Explications.

  • Un devoir de confraternité, qui peut faire l'objet d'une clause précise présente dans le contrat...

LA QUESTION revient régulièrement chez les pharmaciens adjoints en passe de devenir titulaire. Alors que leur rêve d’installation se rapproche de la réalité, ils sont souvent confrontés aux règles de non-concurrence. Quelques situations de ce type sont abordées sur le forum Pharmechange, dans la rubrique Installation. Ainsi, Olivier* est adjoint dans une ville de 8 000 habitants où se trouvent deux officines. Il souhaite s’installer dans la ville adjacente, soit à 800 mètres de la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pharmacien

À la Une La nouvelle marge pour 2019 Abonné

En prévision de l'instauration de nouveaux honoraires de dispensation à partir du 1er janvier 2019, un nouvel arrêté de marge vient de paraître au « Journal officiel ». 3

Partenaires