UN CONSEIL ARGOS CONSULTING* - Merchandising contre ruptures de stock

UN CONSEIL ARGOS CONSULTING*Merchandising contre ruptures de stock

16.02.2012

La chasse aux gaspillages comme remède aux difficultés financières ? À coup sûr, certaines économies peuvent être apportées pour peu que quelques gestes réguliers et réfléchis soient systématisés. La chasse aux ruptures de stock en fait clairement partie, et ce dans n’importe quel type de commerce, y compris en officine.

  • Le cauchemar du tiroir vide n’est pas une fatalité

LA GRANDE distribution l’a bien compris, et depuis longtemps s’est attaquée au problème, car les pertes liées aux ruptures de stock peuvent être colossales : l’enjeu se monte à près de 8,4 % du CA en hypermarchés*.

Certes la problématique n’est pas nouvelle, mais être conscient des conséquences, et identifier les causes permet d’atténuer ces effets au maximum, tout du moins en ce qui concerne les causes internes au point de vente.

Imaginons donc qu’une officine d’un CA moyen d...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
formation

DPC : 88 % des titulaires se sont formés sur 3 ans

Plus de 24 000 titulaires ont effectué au moins une formation validant pour le DPC sur la période triennale 2017-2019. L’heure du bilan du développement professionnel continu (DPC) a sonné, en cette fin de période triennale... Commenter

Partenaires