À éviter

À éviter

16.02.2012

Penser qu’une rupture n’est « qu’un produit absent » un moment du linéaire, et que le client se tournera vers un substitut.

Surstocker la réserve pour éviter les ruptures.

Surcharger les linéaires sous prétexte de vouloir « tout avoir » pour satisfaire son client.

Bouger les rayons quotidiennement au rythme des livraisons.

Penser que si un produit n’est pas présent, je peux systématiquement en vendre un autre à sa place.

Croire que, si un produit est...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
salaire

Le point officinal passe à 4,568 euros

Comme prévu, la valeur du point en pharmacie d’officine a été revalorisée de 1,3 % pour atteindre 4,568 euros, et la prime de blouse est désormais de 76 euros. Les salaires minima conventionnels en pharmacie d’officine ont été... Commenter

Partenaires