Assurer son quotidien, aujourd’hui et demain - Patrimoine : il faut partir à point

Assurer son quotidien, aujourd’hui et demainPatrimoine : il faut partir à point

17.11.2011

En gestion de patrimoine, un seul mot d’ordre : anticiper ! Et ce, à tout âge, qu’il s’agisse pour un jeune médecin d’acheter un toit pour sa famille à venir, pour un praticien d’une quarantaine d’années de programmer les hautes (ou longues) études de ses enfants, ou pour un futur retraité d’assurer tant son confort de vie à la retraite que la transmission progressive de ses biens.

  • La scolarité d’un enfant après le bac : au minimum un SMIC

CE N’EST PAS face à l’obstacle qu’il faut se poser la question de ce qui aurait été la meilleure stratégie pour le franchir. C’est avant, quand on a encore du recul et de la marge de manœuvre. Un principe qui s’impose comme un leitmotiv en matière de gestion de patrimoine : il faut an-ti-ci-per?!

n Principe n° 1 : anticiper le pire

Parce qu’un budget devient plus facilement déficitaire qu’excédentaire, mieux vaut anticiper en élaborant un prévisionnel. Pour autant, il s’avère...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Revel

Rémunération de l'officine : la CNAM rouvre les négociations

Alors que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020 entre dans sa dernière ligne droite, Nicolas Revel (CNAM) invite les syndicats d'officinaux et l'UNOCAM à des négociations en vue du rééquilibrage... 15

Partenaires