Plusieurs bases pour une plus grande réactivité

Plusieurs bases pour une plus grande réactivité

22.09.2011

Rodolphe Lamelet, titulaire de la pharmacie des Trois Rivières à Tours (Indre-et-Loire), passe par son fournisseur de logiciel pour utiliser le Vidal. Ce qui ne l’empêche pas de lorgner d’autres bases de données.

n Des bases complémentaires.

« J’utilise quotidiennement la base Vidal et de plus en plus car le nombre de questions posées par les patients va croissant. C’est une base très utile pour avoir les informations détaillées sur un produit donné. Mais quand nous devons...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cochon

Bilans de médication : les syndicats demandent des comptes

Selon les chiffres communiqués par la CNAM, moins de la moitié des bilans partagés de médication a donné lieu à une rémunération du pharmacien. L’USPO et la FSPF s’accordent pour réclamer leur paiement sans délai. Lors d’une... 3

Partenaires