Le PEL nouvelle formule est entré en vigueur au1er mars - Des changements essentiels pour relancer un dispositif à bout de souffle

Le PEL nouvelle formule est entré en vigueur au1er marsDes changements essentiels pour relancer un dispositif à bout de souffle

31.03.2011

Revu et corrigé, que vaut le plan épargne logement (PEL) version 2011 ? « Le Quotidien du médecin » répond à cette question en passant en revue les nouveautés de cette nouvelle formule, entrée en vigueur au 1er mars 2011. Histoire de pouvoir le comparer en toute connaissance de cause au système précédent.

  • La réforme ne touche que les plans ouverts après le 1er mars 2011

Depuis dix ans, le PEL ne faisait plus recette en tant que produit de financement d’un projet immobilier, comme l’atteste la baisse de 84 % de l’encours des prêts adossés à ce type de plans. Les vieux PEL se sont progressivement transformés en produits de placement valables, profitant de la largesse des taux qui étaient accordés du temps où l’inflation faisait rage. Une réforme s’imposait donc pour lui redonner sa finalité initiale. C’est chose faite avec la parution le 25 février dernier...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rétrocession

À la Une Rétrocession : les groupements veulent rebattre les cartes Abonné

Le répit aura été de courte durée. Un peu plus d’un an après leur charge contre les pratiques commerciales des laboratoires, les groupements reviennent en force. Six d’entre eux viennent de créer le C6, une association dont l’objectif est de rendre les centrales d’achats incontournables dans les négociations avec les fournisseurs. Ces méthodes ne parviennent cependant pas à convaincre une partie... Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.