Des initiatives bientôt confortées par la loi - La prévention et le dépistage à l’officine : les pharmaciens, nouvelles sentinelles

Des initiatives bientôt confortées par la loiLa prévention et le dépistage à l’officine : les pharmaciens, nouvelles sentinelles

19.04.2010

Les pharmaciens n’ont pas attendu la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) pour multiplier les initiatives en matière de prévention et de dépistage. La plupart du temps avec l’aide des partenaires de l’officine : laboratoires, groupements, syndicats, grossistes-répartiteurs. Les décrets d’application de la loi, attendus dans les mois qui viennent, doivent renforcer ces missions d’éducateur de santé tout en prévoyant leur rémunération. Tour d’horizon (non exhaustif) des actions de dépistage et de prévention actuellement menées dans les pharmacies françaises.

  • Des gestes qui renforcent le rôle d’acteur de santé des pharmaciens

« L’OFFICINE deviendra un acteur majeur du dépistage et de la prévention. » Cette phrase tirée du Livre blanc de l’Ordre national des pharmaciens (janvier 2008) illustre le rôle grandissant du pharmacien sur ce volet. Avec la loi HPST, ces activités deviennent incontournables. Les partenaires de l’officine l’ont bien compris et proposent au minimum des formations sur la prévention de certaines pathologies. Arrow Génériques décline ainsi des formations sur le tabagisme, la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 1

  • TransgenreAllaitement paternel

    Abonné
    dessin

    C'est une histoire à la fois inédite, curieuse et belle. Une histoire médicale où le genre, la pharmacologie et l'amour jouent des rôles... Commenter

  • Rougeole  La France en alerte

    Abonné
    vaccination

    Après le décès d'une jeune femme à Poitiers (Vienne) des suites de la rougeole, les autorités sanitaires redoutent que l’épidémie s’étende... Commenter

  • LévothyroxUn pharmacien reçu au ministère de la Santé

    Abonné
    huvelle

    François-Xavier Huvelle, titulaire dans le Nord, a tenté de se faire entendre auprès des pouvoirs publics pour obtenir le retour de... Commenter

Partenaires