Aide à la gestion du personnel - Et si mon ordinateur était mon DRH ?

Aide à la gestion du personnelEt si mon ordinateur était mon DRH ?

18.07.2009

Il n’existe pas à proprement parler de logiciels de gestion des RH spécifiquement adaptés aux officines. Mais les produits disponibles ont tous des fonctionnalités qui peuvent aider grandement les titulaires à mesurer le savoir-faire de leurs équipes et à organiser le travail pour une meilleure efficacité. Il leur faut néanmoins piocher dans une boîte à outils relativement fragmentée. Car si tous les éditeurs disposent d’états statistiques assez sophistiqués pour évaluer le travail des salariés, ce n’est pas le cas pour tout ce qui relève de l’organisation du travail.

L’INFORMATIQUE peut-elle aider les titulaires à gérer leurs équipes ? Pour certains, la réponse est d’emblée non. « Les officines qui comptent moins de six personnes considèrent la relation humaine suffisamment proche pour que leur titulaire estime être forcément au courant de tout », remarque Gildas Leroux, directeur commercial de WinPharma. Les grandes officines, certes, s’y intéressent, 10, 20, 30 salariés : pareilles tailles demandent une organisation, une structuration de la gestion...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires