Du nouveau sur le Web

Lancement d'un salon virtuel dédié aux groupements de pharmaciens

Par
Publié le 30/09/2022

Crédit photo : DR

« Choisir mon groupement » lance le 1er octobre un salon virtuel gratuit pour les officinaux et accessible 24h/24 et 7j/7, entièrement consacré aux groupements de pharmaciens et à l'achat d'officines.

« Choisir mon groupement » est le site Internet qui permet aux officinaux de sélectionner le groupement correspondant le mieux à leurs besoins. Son président, Christophe Hirth, va aujourd'hui plus loin en créant un salon virtuel via un site Web (rencontres-digitales-pharma.com), gratuit pour les officinaux et accessible 24h/24 et 7j/7. « On est parti du constat que les pharmaciens étaient de moins en moins présents dans les salons professionnels. Ces salons sont parfaits pour échanger, pour assister à des conférences… Mais pour y aller il faut se déplacer et ce n'est pas toujours possible. L'intérêt du salon virtuel, c'est aussi de donner des informations en temps réel, au moment où le pharmacien en a besoin », explique Christophe Hirth.

Le visiteur est accueilli dans un centre de congrès virtuel. D'un clic, il peut se rendre dans le hall 1, qui référence une quinzaine de groupements. Chaque groupement dispose d'un stand virtuel où le pharmacien a accès à toutes les informations utiles. Il peut notamment y trouver un formulaire de contact pour pouvoir échanger avec les représentants du groupement sélectionné. Après avoir visité le hall 1, il est ensuite possible de découvrir un second hall où se trouvent, entre autres, un groupement d'avocats, des agenceurs ou encore des sociétés proposant des solutions de financement aux officinaux qui veulent mener à bien un projet de reprise d'officine. Enfin, le salon virtuel donne accès à des offres d'emploi et propose une liste de pharmacies en vente. « Pour l'instant, il y a une vingtaine d'exposants virtuels mais notre objectif est bien évidemment de continuer à nous développer et d'en accueillir de plus en plus au fil du temps », annonce Christophe Hirth.


Source : lequotidiendupharmacien.fr